Causes du manque de magnésium : les origines et raisons d’un déficit en magnésium (hypomagnésémie)

L’alimentation devrait procurer tout le magnésium nécessaire à notre organisme. Cependant, ce n’est pas toujours le cas du fait de l’association d’un rythme de vie intense et d’une alimentation appauvrie favorisants une insuffisance en termes d’apports. Un besoin accru en magnésium peut également être une cause de déficit par exemple chez les femmes enceintes. Alimentation moderne, régimes, alcool, café… Pourquoi sommes-nous en manque de magnésium ? Quelles sont les principales causes d’un déficit en magnésium ?

L’alimentation à l’origine d’une carence d’apports en magnésium

Il faut savoir que seulement 30 à 50% du magnésium consommé lors d’un repas est véritablement absorbé par l’organisme, le reste est rejeté. Malgré cela, l’alimentation devrait apporter la quantité de magnésium suffisante en théorie mais ce n’est pas le cas en pratique[1]. Pourquoi ?

Une alimentation moderne appauvrie en magnésium : qualité des sols, raffinage des aliments, cuisson à l’eau, fast-food…

Plusieurs motifs sont à l’origine d’une alimentation faible en magnésium. La qualité de l’alimentation moderne a baissé : moins de micronutriments, moins de végétaux et plus de produits raffinés.

  • L’appauvrissement des sols engendre une diminution de la concentration en magnésium dans les fruits et légumes. De même que le développement de l’agriculture hors-sol et l’utilisation d’engrais donnent des aliments plus pauvres.
  • La consommation de produits raffinés ou transformés: une grande partie du magnésium est éliminée. On ne privilégie pas assez les aliments complets : ce sont les enveloppes des céréales qui contiennent le magnésium.

Il vaut mieux consommer du riz complet, plus concentré en magnésium, que du riz blanc. Il en est de même avec le pain blanc (farine blanche raffinée) qui a perdu l’essentiel du magnésium par rapport au pain complet (farine complète non raffinée).

  • Les techniques culinaires comme la cuisson à l’eau fait perdre jusqu’à 50% des sels minéraux contenus dans les légumes.
  • L’alimentation fast-food et les plats préparés répondant à un rythme de vie de plus en plus soutenu sont également appauvris en nutriments tel que le magnésium.

Nos nouvelles habitudes alimentaires sont une des principales causes du manque de magnésium. En favorisant les produits raffinés et transformés plutôt que les produits complets et les légumes riches en magnésium, nous avons une faible teneur en magnésium dans notre alimentation et donc des apports parfois insuffisants en magnésium.

Les régimes alimentaires

Les femmes, ou les hommes, préoccupés par leur poids évitent de consommer des aliments riches en énergie. Or, ce sont certains de ces aliments caloriques qui détiennent du magnésium en grande quantité.

Des carences en magnésium peuvent subvenir chez les personnes qui suivent des régimes, parfois trop draconiens, poussant à limiter la plupart des aliments riches en magnésium.

La nervosité et l’anxiété : facteurs d’un cercle vicieux favorisant la consommation de magnésium

Le magnésium est un minéral dont un des effets est de diminuer l’excitabilité neuronale. Un déficit en magnésium peut favoriser l’apparition de signes d’anxiété et de nervosité, le corps n’ayant plus les moyens de faire face.

Pour mettre un terme à ce cercle vicieux, il faut renouveler constamment le stock de magnésium et donc trouver des apports par le biais de l’alimentation, et si ce n’est pas suffisant, par le biais de suppléments contenant ce minéral.

Autres causes d’un manque de magnésium : alcool, médicaments diurétiques, contraceptifs oraux…

  • Réduction de l’absorption :
    • Alcool, café
    • Supplément de calcium associé au magnésium : à ne pas prendre simultanément, le calcium peut empêcher l’absorption du magnésium et annuler l’effet d’un supplément en magnésium.
    • Mauvaise absorption intestinale (par exemple : pathologies inflammatoires intestinales, maladie de Crohn)
  • Prise de médicaments :
    • Diurétiques : augmentent les pertes en magnésium dans l’urine
    • Oestroprogestatifs (contraceptifs oraux)
  • Exagération des pertes rénales 
  • Situations où la demande en magnésium est plus forte :
    • Croissance
    • Grossesse / allaitement
    • Sport : plus l’effort est intense, plus on consomme du magnésium. Minéral nécessaire pour produire de l’énergie, il permet au système cardio-vasculaire en plein effort de s’adapter

 → Les symptômes d’un déficit en magnésium

[1] Subclinical magnesium deficiency: a principal driver of cardiovascular disease and a public health crisis – James J DiNicolantonio, James H O’Keefe, and William Wilson